Soapacadabra!

09 septembre 2013

Marbrage au cintre et Laits dans les huiles pour un "Savon Chouchou" très Green (l'une de mes recettes préférées!)

Vert2


Raphaël, l'artisan savonnier de talent que vous pouvez lire régulièrement sur le blog "Rue du savon" (de jolies choses extrêmement originales, des réalisations délicates, et une mine d'or d'informations générales sur le savon et ce qui s'y rattache) nous a parlé d'un projet qui lui tient à coeur, spécialement dédié aux amateurs de saponification à froid, dont il révèlera les détails et secrets dès que tout sera peaufiné "ad hoc"...
 
J'ai eu la chance et le plaisir de pouvoir - modestement - apporter ma pierre à l'édifice en détaillant l'une de mes recettes de savon préférées... C'est justement l'une de celle pour lesquelles j'ai testé l'ajout de nouveaux ingrédients - autres que les huiles végétales - pour tenter de rendre encore plus douces et agréables à utiliser les barres ainsi obtenues.
 
Ainsi, j'ai tenté l'incorporation de yaourt au lait de chèvre, associé à du miel et du lait d'amande, pour voir s'ils apportaient vraiment une douceur et un satiné particulier au savon après la cure. J'ai également ajouté de la farine de riz à l'eau de dilution de la soude (on appelle le liquide obtenu "lait de riz" par abus de langage) pour voir ce que ça donnait...

 

Il est en effet connu (ou pas):

 

- que le lait rend le savon onctueux et crémeux, avec une mousse plus dense et des bulles bien stables,

 

- que le sucre (sous forme de miel notamment) donne une mousse abandante, avec de bonnes bulles bien stables, 

 

- que la farine de riz rend le savon plus doux, plus velouté, et permet une meilleure tenue de la fragrance et un meilleur rendu de la couleur si l'on utilise des micas.

 

Pour parfaire le tout, j'ai ajouté de l'argile blanche, naturellement riche en sels minéraux, pour ses propriétés adoucissantes, calmantes, apaisantes et purifiantes.

Vert1

 

Pour ce qui est de la formulation, j'ai utilisé l'une de mes huiles préférées en savonnerie: l'huile végétale de carthame, qui donne une douceur incomparable à l'usage... A condition de l'utiliser avec parcimonie (moins de 15%), sous peine qu'elle ne rancisse avec le temps!

 

J'ai choisi d'utiliser de l'huile d'olive également, en quantité relativement importante. Elle donne au savon un crémeux merveilleux, et utilisée en harmonie avec d'autres huiles elle perd totalement son côté "visqueux" pour n'en laisser que le glissant délicat.
 
J'ai complété le tableau avec du beurre de karité, qui apporte richesse et dureté au savon.

 

Pour finir, de l'huile de coco, qui procure une mousse douce et abondante, de l'huile de palme, qui stabilise la mousse pour une utilisation des plus agréables, et de l'huile de ricin pour qu'elle soit bien dense!

 

Attention: pour éviter la surchauffe induite par le sucre contenu dans certains de ces ingrédients, il faudra faire passer au savon, une fois coulé dans son moule, une nuit au frigo, et le laisser ainsi au frais 24H avant démoulage. Cela évitera une "phase de gel" trop inesthétique au coeur du savon, sans lui enlever quelque bienfait que ce soit!

 

Pour l'aspect extérieur, j'ai eu envie d'essayer le fameux marbrage au cintre, également appelé "secret swirl", qui demande à la fois un chouia de matériel à bricoler (adapter un vieux cintre à la taille exacte de son moule) et une bonne maîtrise de la trace (ni trop fluide, ni trop épaisse).

Vert4

Vous pouvez avoir un aperçu de la technique sur cette vidéo très instructive...
 
Avec cette recette, je dois dire que je n'ai rencontré aucun problème particulier pour la réalisation, au contraire! On a un peu de temps pour le marbrage (pour peu qu'on ne mélange pas trop longtemps au batteur électrique après l'ajout de la soude), et j'ai été ravie du résultat obtenu (même si à mon goût la coouleur marron est trop claire par rapport à ce que je souhaitais, et le vert trop foncé...). 

 

Conclusion : un savon super à l'utilisation, malgré - une fois encore - de mauvaises surprises avec les micas trop foncés qui dégorgent quand on se lave... Donc un conseil : ayez la main supra-légère avec les micas de couleur foncée, voire laissez au savon sa couleur naturelle, vous n'en aurez que plus de plaisir (et c'est finalement aussi joli!!). Sinon, cela reste l'une de mes recettes favorites, douce, crémeuse à souhait, avec des bulles fines mais très abondantes, et une douceur... Hummm!! A tester, vous ne serez pas déçu!!

 

La Recette: "Savon Chouchou marbré au cintre"
 
Vert3
 
19% huile de noix de coco
21% huile de palme
25% huile d'olive
15% beurre de karité
10% huile de ricin
10% huile de carthame
 
+ soude et eau à recalculer (www.soapcalc.net) pour un surgraissage à 5%
Ajouter à l'eau de dilution de la soude 1 cuil à soupe de farine de riz, bien remuer.
 
Ajout dans les huiles fondues avant de mettre la soude
 
50g de lait d'amandes
1/2 yaourt au lait de chèvre (60g environ)
1 cuil à soupe de miel
1 cuil à soupe d'argile blanche (20g environ)

 Micas utilisés:

Partie 1 : "coral reef blue" + "chromium oxyde green" + "breath of spring" + dioxyde de titane (T.K.B)

Partie 2 : "blackstar gold" (T.K.B)

 

Posté par Missrimel dans - - Permalien [#]