Soapacadabra!

08 mai 2012

"Le secret de Mélusine", savon du jardinier aux coques de noix broyées, ou comment être une feignasse (mais pas trop)...

jardinier 1

L'autre jour, alors que je passais le mardi du 1er mai (tu sais, celui qui tombe toujours un dimanche d'habitude) à faire tout plein de trucs super importants que je n'ai jamais le temps de faire en temps normal (genre regarder la saison 5 de Dexter ou me faire une manucure total look style Lady Gaga - au moins), voilà t-y pas que la sonnette de l'appart a retenti à m'en faire tomber ma french par terre, que même la Gipsy en a avalé ses Friskies de travers.

C'étaient mes parents qui venaient m'apporter un joli bouquet de muguet du jardin (en même temps, le premier mai, c'est très cliché, râté pour le suspens infernal).

- "Mais où k'il est MJP?" que ma gentille maman me demande alors, déçue que cher-et-tendre ne soit pas là "et qu'est-ce que tu fais encore en pyjama à 14H, qu'il fait tout beau et chaud dehors, feignasse?"

(remarquez le vocabulaire attendri qu'utilise la reine-mère à l'encontre de sa progéniture adorée)

- "Au foot, y'a un tournoi" que je lui ai répondu.

(Pour le reste, c'était même pas un pyjama tout pourri mais une merveilleuse tenue d'intérieur adorablement négligée et savamment dépareillée de chez Datch, pfff).

- "T'es toute pâlichonne, tu ferais bien de sortir un peu. Tiens, on va jardiner, si tu veux t'as qu'à venir nous donner un coup de main pour planter les choux à la mode de chez nous", qu'elle me rétorque l'air soupçonneux face à un Dexter en train de découper une de ses victimes dans la TV du salon.

dexter-morgan-1574

Ah ah ah, je LOL. Aller enterrer des graines de carottes alors que j'ai encore (au moins) 3 épisodes à regarder, non mais les parents ils sont complètement fous des fois, eux. 

Finalement j'ai préféré ne pas abîmer mon vernis tout frais, et on a bu un café à la place (avec des petits gâteaux que j'avais préparé la veille, on n'est quand même pas complètement tire-au-flanc, hein).

Les beaux légumes et les jolis fruits de l'été ou de l'automne semés au mois de mai, moi je préfère les manger que les faire pousser.

De toutes façons je n'ai pas la main verte, même les plantes artificielles elles fânent avec moi. Et puis la terre, ça salit et ça tâche. Et y'a plein de sales bestioles dedans. Pour ça je dois dire que je suis bien une citadine: je suis complètement hermétique à la beauté d'un beau bouquet de fleurs, ou à la magie d'un bouton de rose qui s'épanouit.

Au moins, c'est MJP qui est content: je ne lui reproche jamais de ne pas passer de temps à autres chez le fleuriste pour me faire plaisir... Je trouverait ça inutile et casse-pied plus qu'autre chose: en deux jours c'est fâné, les pétales tombent de partout, ça salit et ça encombre.

Tant qu'à me ramener un truc pour me faire plaisir, un paquet de chamallows à la fleur d'oranger (les verts qu'on trouve si rarement), un nouveau thé "Mariage Frères" à essayer ou un magazine de cuisine, et je suis ravie!

(à bon entendeur, d'ailleurs...)   ;-)

Bref.

Comme je sais que je vais faire une razia dans la récolte de tomates cerises, et que je vais manger un bon tiers de la production de fraises de leur jardin (la guerre annuelle "c'est ki-ki en mangera le plus" entre ma nièce Chloé et moi démarre en même temps que les premières tonalités de rouges dans l'herbe), j'ai tout de même voulu faire un geste.

Un geste de feignasse, certes, mais bon, encore 3 épisodes de Dexter, hein, c'est pas rien.

lady-gaga

(et une manucure Lady-Gaga-like, c'est juste trop pas fait pour les apprentis-Nicolas le jardinier)

Alors je leur ai offert un de mes derniers "savon du jardinier Dauphinois", qui fait les mains toutes douces et les ongles tout propres après une dure journée à se barbouiller de gadoue.

Et à qui les salades de framboises au sucre au mois de juillet? Gnihihihii!!!

Merci maman-papa!!!   ;-)

 

 "Le secret de Mélusine"

 "savon exfoliant du jardinier Dauphinois", aux coques de noix de broyées et à l'huile de noix

jardinier 3

Pour 700g de pâte à savon:

175g d'huile de noix de coco

175g d'huile de palme

140g d'huile d'olive

105g de beurre de mangue

70g d'huile de ricin

35g de cire d'abeille

+ soude et eau à recalculer

Ajouts à la trace:

14g d'huile de noix de Grenoble

Couleur:

1 cuil à c de cacao et 2 cuil à c d'ocre oxyde (TKB)

Fragrance:

6 g d'HE de bois de Hô,

6g d'HE de basilic exotique,

6g d'HE de citron,

2g d'HE de patchouli

jardinier 2

Bilan: un savon rustique vraiment très agréable, à la dureté parfaite à mon goût. Très agréable à utiliser, il mousse bien et est onctueux à l'utilisation. Son parfum herbacé est vraiment très sympa, un peu anisé, j'ai beaucoup aimé cette synergie d'huiles essentielles qui tient bien et est présente sans être trop entêtante.

Le côté exfoliant des coques de noix l'oriente principalement vers un lavage des mains ou du corps, il est peut-être un peu trop rugueux pour le visage. Par contre, il est parfait pour le lavage des pieds et des mains, aucune saleté ni peau morte ne lui résiste!

Vous l'aurez deviné, son nom de "savon du jardinier Dauphinois" vient de l'emploi des coques de noix et de l'huile de noix de Grenoble dans sa composition. Un petit clin d'oeil à ma région, quoi!

Marché de Noël Brié 2711 033

Ce savon vous intéresse? Vite vite, clic vers la boutique!

Posté par Missrimel dans - - Permalien [#]