Soapacadabra!

12 octobre 2011

Savon "Blackout", à la rose et au patchouli (chronique d'un chouette ratage)

Domino3

Bah dites-donc, le savon, c'est comme les pochettes surprises.

On ne sait jamais ce qu'on va trouver dedans (quand on le coupe).

Tenez, l'autre jour, j'ai voulu faire un savon violet foncé et blanc, en méthode "in the pot". Mais bon, comme d'habitude, la fragrance a épaissi plus vite que prévu ma batch, et j'ai donc alterné dans mon saladier mes couleurs, sans la fluidité attendue. Pour tout dire, j'étais à la trace épaisse... au lieu de la trace fine qui va bien pour cette méthode.

Ajoutez à cela que mon violet foncé est ressorti complètement noir. C'est de ma faute aussi, j'ai voulu accentuer le côté sombre de mon mica violet en lui ajouter du mica noir en part égale. Ben tu sais quoi, le noir domine vachement les autres couleurs (note pour plus tard, c'est bon à savoir).

Domino4

Bref. Me voilà alors avec un saladier de pâte à savon noire et blanche, bien épaisse (genre pâte à gâteau quatre-quart). Déception.

Bon. Tant pis, je coule dans mon moule "Café de Savon" rectangulaire, en essayant (plus ou moins bien) de ne pas en mettre de partout... et je l'oublie pour 24H, bien couvert d'un linge épais, à l'abris de la lumière.

Domino1

Lorsque je le récupère le lendemain, j'ai l'impression, en regardant à travers le moule transparent, que l'on a un marbrage un peu brouillon. Les couleurs sont bien distinctes l'une de l'autre, mais ça a l'air d'un grand n'importe quoi. Qu'a cela ne tienne, même pas peur, l'odeur est géniale alors ça sera toujours ça, à défaut de l'esthétique!

Je démoule donc après un bref passage au congélateur (pour que ce soit plus facile)... Et je coupe... Et là... Ouahh!!!

Domino5

A chaque tranche coupée, je m'extasie sur les volutes et les arabesques que la trace épaisse a permis de réaliser... Et me dis que finalement, je suis bien contente du résultat! (pour un moindre effort, en plus...)

Le parfum est bien suave, un mélange de rose et de patchouli qui donne une effluve délicatement sophistiquée, poudrée, légèrement sucrée... J'adore...

Domino8

Quelques jours après le séchage, le savon est devenu bien dur, très doux, le parfum est bien présent et n'a pas bougé du tout... de mieux en mieux!  ;-)

C'est ce genre d'expérience qui fait que le savon est si excitant à réaliser, comme un cadeau surprise, c'est toujours un étonnement de découvrir ce que les marbrages de couleurs vont donner. Je ne m'en lasse vraiment pas... Et je n'ai qu'une hâte: recommencer!

Savon "Blackout" (ou "Vaudou", au choix, hein...) 

à la Rose et au Patchouli

Domino6

Pour 700g de pâte à savon:

175g d'huile de noix de coco

210g d'huile d'olive

75g d'huile de son de riz

30g d'huile de lin

105g d'huile de babassu

105g d'huile de ricin

12g de Monoï

+ 266g d'eau et 100,3g de soude pour un surgraissage à 5% (à recalculer!)

Micas mauve, noir et dioxyde de titane

Argile violette

Fragrance "rose et patchouli" (Sensory Perfection") (30g)

Huile essentielle de patchouli (5g)

Domino2

Marché de Noël Brié 2711 034

Marché de Noël Brié 2711 066

Ce savon vous intéresse? Vite vite, clic vers la boutique!

Posté par Missrimel dans - - Permalien [#]