Soapacadabra!

29 août 2011

En rose et vert, un savon "spécial visage" à la poudre de perle (spéciale dédicace à ma maman / reine-mère)!

Savons 310711 082B

Vous ne pouvez pas vous imaginer comment la vie c'est dur, parfois.

Genre quand tu as râté le dernier épisode de docteur House, que tu t'es cassé un ongle en manipulant le fermoir de ton joli collier "Les perles de Noa" tout neuf, ou que tu as râté la vente privée Isabel Marant du net parce que tu t'es levé avec 10 minutes de retard. La loose, quoi.

T'as qu'à voir, l'an passé, pour le concours de la Cosmetic Academy (édition 2010), j'avais eu un mal fou à dénicher de la poudre de perle pour ma jolie crème anti-âge restructurante "Poeiti". J'étais allé la commander sur un site d'export chinois, pour qu'au final la factrice mette le paquet dans la mauvaise boite aux lettres (pas de chance, avouez), et que la personne me rende le-dit paquet (ouvert et entamé!) après 3 semaines d'investigations dignes de l'inspecteur Columbo (avec des cheveux longs).

Je vous passe la scène (censurée) lors de laquelle j'exprime avec agressivité ferveur mon mécontentement au malotrus curieux (et culotté), aux services de la Poste, et à tous ceux qui venaient me parler de ça, finalement. J'ai presque sorti la poudre à empreintes digitales et consulté un pendule de voyante (d'ailleurs je l'aurais fait si j'en avais eu sous la main) (de la poudre à empreintes, pas un pendule) (ça j'ai déjà essayé, ça n'a pas marché) (lol).

Savons 310711 079 copie

Du coup, l'épisode est resté gravé dans les annales tant l'enquête m'a occupé l'esprit à l'époque. Tout le monde en avait entendu parler dans mon entourage. Faut dire que le temps d'élaboration pour l'envoi à la Cosmetic Academy était compté, il n'y avait pas une seconde à perdre et le fournisseur était en rupture de stock (oui, j'ai tendance à être quelque peu poisseuse, je confirme).

Conclusion: je pense que même mes arrières-petits-enfants (au moins) narreront cette histoire de fou à leur progéniture pour l'endormir, le soir... (Oui, les légendes ne volent pas très haut, chez nous autres).

En tout cas, s'il y en a une qui avait bien cet épisode en tête ces derniers temps, c'est la reine-mère (que j'appelle plus simplement "maman" quand on est entre nous, notez).

Et devinez ce qu'elle m'a ramené de son dernier voyage en Chine? Si, hein, si vous êtes un tant sois peu foncé du cuir chevelu, vous l'avez bien deviné.

Tout plein de petites boites remplies de petits flacons de poudre de perle, trouvé chez un herboriste (!) local et acheté avec amour pour sa bibiche chérie (moi, quoi)!!!!

Merciiii maman!

Alors toute excitée à l'idée de tester enfin à nouveau cette fabuleuse poudre pleine de promesses (la poudre de Perle est depuis longtemps connue pour ses propriétés cosmétiques, ses effets sur les ridules et sur les taches de vieillesse), j'ai eu envie de la mettre en scène (pour commencer) dans un savon spécial visage, associée à 4 huiles précieuses (pour le surgraissage).

Et ben voilà!

Savon "Douceur de Perle" spécial visage

Savons 310711 072 copie

10% huile de noix de coco

10% huile de palme bio

35% huile d'olive

15% huile d'argan

20% monoï

8% huile de ricin

2% huile de noyaux d'abricot

Ajouts à la trace (surgraissage total 10%):

3% huile de carotte

3% huile de rosier muscat

3% huile d'avocat

1% huile de tamanu

1% poudre de perle

Argile verte et mica rose "néon"

Fragrance: melon 3% + Flower Kenzo 2% (Sensory Perfection)

Pour  mes savons, j'ai utilisé un moule à mini-pains en silicones. Pour certains, histoire de finir un reste de chutes de savon blanc, j'ai piqueté la surface avant séchage avec des copeaux réalisés au couteau économe. Joli mais pas super pratique pour se laver la figure! ;-) Bref, passons.

Niveau couleur, je ne suis pas trop satisfaite du résultat, je voulais un rose un peu plus pâle et un vert un peu plus vif. Mais bon, là c'est du détail esthétique, rien de bien méchant.

Le savon, de part sa teneur en huiles de surgraissage et sa composition relativement faible en acides gras saturés (palme et coco), est assez tendre, et 4-5 semaines d'attente avant utilisation (pour que l'huile d'olive le rende bien dur) sont nécessaires si on ne veut pas le voir fondre vitesse grand V. Ensuite, on peut dire qu'il fond raisonnablement, et que son application est très agréable sur le visage.

Par contre (et on retrouve bien là ma tendance chiante hyper critique) la mousse est relativement peu abondante, avec de grosses bulles. Et moi, je préfère les savons bien crémeux avec plein de petites bulles partout...

Quoi qu'il en soit, après rinçage, la peau est toute douce, ne tiraille pas du tout. Elle reste agréablement parfumée, mais c'est léger.

Et le parfum, tiens, parlons-en. J'ai mélangé 2 fragrances car je n'avais pas assez de "Flower Kenzo" pour une batch entière. Ce qui convenait le mieux à l'harmonie olfactive était alors la fragrance "Melon" (toutes deux de chez Sensory Perfection).

Savons 310711 070 copie

Le résultat est probant: le parfum est suave et vraiment excellent, peut-être un peu trop discret à mon goût (mais j'aime les choses exubérantes et les parfums capiteux, il faut dire...). C'est tout de même parfait pour un savon visage car la fragrance obtenue est très... Comment dire? Classe? Sophistiquée en restant légère? Fleurie-fruitée élégante? Oui, on dira ça... La note melon se dégage en tête de file, avec une rondeur fleurie en note de coeur très agréable. Manque peut-être un fond un peu plus marqué, genre santal ou vétiver... Note pour une prochaine fois... 

En tout cas, pour le moment ceux qui l'ont essayé l'ont adopté! Juste un détail: malgré tout, il faut éviter de s'en mettre dans les yeux... car ça reste du savon et... ça PIQUE!!!

Posté par Missrimel dans - - Permalien [#]