Soapacadabra!

23 août 2011

Savon "chocolat liégeois": à consommer sans modération (et même pendant la canicule)

Savons 310711 033 copieB

Et soudain...

Le soleil fut.

Ah, ben celui-là, on l'a attendu un moment, hein! A croire qu'il avait décidé de faire sa fille et d'aller bouder dans un coin éloigné du Pacifique sud, juste parce qu'il avait envie qu'on se languisse de lui désespérément. Le sacripan.

Et oui, je le dis haut et fort, monsieur Soleil a complètement hérité du statut féminin lorsqu'on voit que son retour est juste caniculaire. Rien dans la demi-mesure, tout dans l'excès. Sans subtilité. Appelez-le Lady Soleil ou Soleil Gaga. L'astre de vie est donc un travesti extravagant. Diantre.

Mais c'est pas moi qui vais me plaindre, avec ma frilosité maladive z'et légendaire qui se déclare dès que le thermomètre descend au dessous de 25°C. il paraît que, parfois, les glaçons sont de trop et que seul une prise du verre dans mes mains délicates (mais toujours gelées) suffit à porter le rosé de Rasiguères du barbecue à une température idéale. Dixit. 

Voyez, finalement, dans le couple que nous formons M.J.P et moi, le plus insolent des deux n'est pas forcément celui que l'on croit. Na.

Mais du coup, avec cette chaleur, on ne peut même plus manger au crépuscule une bonne tablette de chocolat aux noisettes entières sans en mettre plein les cartes à jouer.

(Oui, la belote/chocolat de 22H est de rigueur en cette saison, chez nous. Juste après les brochettes/frites/rosé et avant la petite Chartreuse verte qui fait digérer ce repas hyper-calorique. Mais hyper-bon. Je sais, on n'est pas bien difficiles à Grenoble, excusez-nous de notre provincialité commune mais constellée de franche rigolade...)

Bref. Le chocolat, il est bon à tartiner en ce moment. Mais pour le casser aux doigts, on repassera quand il fera moins chaud.

Alors pas de gachis, bon sang de bon soir, si on ne peut pas le manger pépère, ben on va se défrustrer du manque de magnésium chocolaté avec un savon gourmand, voilà.  

Savons 310711 034 copie

Et pis c'est tout.

C'est pas nos poignées d'amour qui s'en plaindront, croyez-moi. C'est que le régime Chartreuse à la Grenobloise n'est pas des plus lights, vous me l'accorderez, hein...  ;-)

(Et puis, la nouvelle saison de foot de M.J.P a repris cette semaine, entraînement tous les jours, musculation et régime sec. Alors si c'est moi qui doit finir les biscuits et tout le reste, autant que ce soit à des fins cosmétiques... Pas envie de manger de la salade sans sauce tout l'automne pour éliminer, moi...) 

Savons 310711 039 copie

Savon "Chocolat Liégeois"

15% huile de noisette

20% Huile d'amande

10% huile de sésame grillé

10% huile de tournesol

25% Huile de coco

20% huile de palme bio

Soude calculée avec un surgraissage de 0%

Ajouts à la trace pour un surgraissage additionnel de 8%:

2/3 beurre de cacao (ou chocolat fondu, blanc si possible) et 1/3 miel

+ Extrait aromatique de vanille: 5%

Colorant:

cacao et dioxyde de titane (blanc)

Savons 310711 035 copie

Bilan: le savon obtenu est très agréable à utiliser, mousse douce et fine, pas aussi abondante que je l'aurais voulu toutefois, mais je suis une adepte des bulles démesurées et bien crémeuses, je dois l'avouer... Cependant, pour un savon gourmand, moi j'aurais vu quelque chose de bien crémeux, bien onctueux, et c'est un peu trop léger à mon goût. (même Léon dit que là, je suis difficile. Mais je ne parle que de mon ressenti après tout, et il reste tout à fait subjectif...)

Le parfum: mais où est donc passé le côté vanillé de l'extrait aromatique? Pfffiuut, envolé. Il ne reste que l'odeur de cacao engendrée par la poudre ajoutée comme colorant, et c'est tout. Le savon sent le chocolat brut, sans le côté sucré. Le miel ne ressort pas énormément non plus. La prochaine fois, il faudra une fragrance de noisette en plus, voire de chocolat au lait. Mais ça enlèverait un peu le côté "nature" que je voulais donner à ce savon...

Savons 310711 028 copie

A l'usage: agréable à utiliser, la couleur ne dégorge pas, le saupoudrage de cacao du dessus reste présent même après plusieurs utilisations ce qui m'a agréablement surprise! La peau ne tire pas après rinçage et reste douce, point + à rajouter. Par ailleurs, le savon est bien dûr et lisse, alors que j'aurais pensé, à la vue de sa composition, qu'il aurait été un peu long à sécher (3 semaines ont suffit, et il était déjà ferme au démoulage après 24H!)

Il faut dire en dernier point que c'est très joli dans la salle de bain, un tel savon. Ca fait parler les invités, aussi (et même grimacer un certain petit bonhomme qui a voulu croquer dedans... a tenir éloigné des enfants!). Pari gourmand réussi sur le look, du déjà vu, mais une valeur sûre!  ;-)

Posté par Missrimel dans - - Permalien [#]